Jennifer Garner

Elle aurait pu sans aucun problème se Joindre à la dernière campagne de publicité pour la marque Dim. Avec des jambes d’une telle longueur et au  » design  » si élancé, elle aurait fait un malheur. L’affaire n’aurait pas non plus été trop mal si la belle avait voulu prêter son doux visage pour une pub Yves Rocher-. Mais non, rien de cela en perspective ! En revanche, vous pourrez tous admirer son Joli popotin gainé de cuir dans la nouvelle adaptation cinématographique du super héros -Daredevil- sortie en avril). Qu’est ce que vous voulez, on fait ce qu’on peut dans la vie !

Remarquez, on ne devrait pas trop y perdre au change. Au vu des dernières photos en date, il faut bien avouer que nous sommes tous aux anges que la production ait désigné Jennifer Garner pour interpréter le rôle d’Elektra (la méchante du film). Dire que nous sommes blasés du personnage qu’elle tient dans la série « Alias » serait mentir, mais Jennifer est le genre de fille que plus on voit, plus on veut la revoir.

Jennifer GarnerEh oui, on est comme ça nous les mecs, jamais rassassiés ! Il faut dire que depuis ses premiers émois dans l’univers du show-biz dans le blockbuster Pearl Habor, la Miss n’a cessé de tout fracasser sur son passage. Passionnée de danse classique jusqu’à l’âge de 15 ans, elle est cependant recalée par ses professeurs en raison d’une trop grande taille (de jambes). Plus que bonne élève, elle s’inscrit à la Denison University afin d’y poursuivre des cours de chimie. Mais, très vite, elle décide que sa vie se passera sous les sunlights des projecteurs. Elle prend des cours d’expression théâtrale après la fac et cela, peu à peu, à temps plein. Se doutant très vite que rien n’est possible pour elle à Houston, la ville qui l’a vue naître, Jennifer met le cap direction New York.

Avec l’aide du Ciel et de son talent, elle décroche un rôle dans une production à Brodway -A Month in the Country-. Forte de ce qui s’appelle une belle première expérience, Jennifer Garner déménage et pose ses valises à Los Angeles afin de tenter sa chance du côté d’Hollywood. Sa nouvelle petite réputation acquise à Big Apple, lui permet des apparitions (remarquées par les puristes) dans des séries comme : -Law et Oder-, -Spin City-, et -Rose Hill. Mais, c’est son rôle dans -Pearl Harbor-en 2000 (déjà avec Ben Afleck) qui va vraiment faire d’elle une nouvelle promise du cinéma américain.

Grâce à ce second rôle, le producteur J. J. Abrams l’engage pour incarner Sidney Bristow, l’espionne de charme de la série -Alias-. L’histoire d’une jeune fille agent bancaire le jour, mais également agent double d’une branche de la CIA la  » nuit « . Prestation physique au possible, sa petite expérience en taekwondo n’est pas de trop pour jouer ce rôle particulier. De suite, le feuilleton obtient un franc succès de l’autre côté de l’Atlantique. Si bien qu’elle obtient en 2002 le Golden Globe de la meilleure actrice de série télévisée. Pour ses fans qui sont de plus en plus nombreux à travers la planète, Jennifer Garner incarne la femme « nature » par excellence. Spielberg touché par la beauté et le talent de la belle l’embauche au côté de Leonardo DiCaprio dans -Attrape-moi si tu peux-.

Voilà comment en moins de trois ans, Jennifer Garner est devenue la nouvelle étoile d’Hollywood. Le retentissement de la série Alias- a été tel, que la nouvelle bombe atomique made in America devrait tourner une campagne de pub pour la CIA pour le recrutement de ses nouveaux agents dans quelques semaines.  » Engagez-vous, engagez-vous qu’ils disaient « . Eh bien pour une fois, cela vaudra peut-être le coup !

Ce contenu a été publié dans Actrice. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *