Avril Lavigne

C’est l’anti-Britney Spears et Christina Aguilera en puissance ! En moins d’un an, Avril Lavigne s’est fait plus qu’un petit nom dans le monde de la musique. Avec son air plutôt trash, elle incarne un nouveau type de chanteuses, qui se veulent aux antipodes de la mode actuelle. Avec plus de dix millions de ventes pour son premier album Let Go, le raz-de-marée est en route !

Dire qu’on en a marre des petites adolescentes qui braillent à tue-tête dans le poste serait mentir. Elles sont belles, chantent plutôt bien, mais il faut avouer qu’elles ont tendance à toutes se ressembler un peu. Maintenant, la « compétition » est si rude que lorsque vous décidez de sortir du moule, c’est tout de suite plus compliqué. Alanis Morissette est l’une de ces artistes qui a pourtant réussi à accomplir cette tâche périlleuse. Mais attention, bien que cette jeune femme ait cartonné il y a deux ans, il faut être honnête et dire que son deuxième album vraiment international n’a pas eu le même succès. On espère que cela ne se produira pas pour la belle Avril Lavigne qui, forte de ses 18 ans, est arrivée comme une météorite il y a peu dans le monde de la musique.

Avril Lavigne

Originaire de Napanee, une petite bourgade au beau milieu de l’Ontario, ce n’est pas sur un coup de tête que cette jeune fille au look sexy de garçon manqué a décidé de faire de sa vie une partition musicale. C’est toute seule qu’elle apprend à jouer de la guitare et compose ses premiers textes dès l’âge de douze ans. Elève agitée à l’école, passionnée de hockey sur glace et de skateboard, elle fait ses premières gammes en public dans les festivals régionaux, où déjà elle se donne sur scène sans compter. C’est en voyage de repérage du côté de New York que le producteur Antonio Reid remarque cette petite blonde au look si accrocheur. Sur un coup de tête, elle décide d’arrêter net ses études. Très vite, Avril entre en studio. Mais, bien qu’elle travaille enfin dans le milieu, les premières chansons qu’elle enregistre ne lui plaisent pas. Non représentatives de sa personnalité, elle sent de suite qu’il faut qu’elle prenne les choses en main.

La petite Lavigne décide d’imposer ses propres compositions, même si cela lui a valu pas mal de prises de tête avec ses « employeurs » au début. Bien lui en prit, car tout juste à l’âge de seize ans, elle sort son premier album Let Go, qui est immédiatement un carton international. Son premier single, Complited, se vend à plus de cinq millions d’exemplaires. Avec un style musical qui mélange sans concession le rock, le punk et l’alternatif, elle se détache de la tendance pop commune à la génération Mandy Moore qui tient le haut de l’affiche depuis peu. S’inspirant d’artistes comme Lenny Kravitz ou Offsprings, Avril Lavigne a décidé de vivre son métier en marge de la société de consommation, quitte à ce que les désirs des médias ne se retrouvent pas totalement en elle. Bracelet de force au poignet, cravate au-dessus du tee-shirt et baskets aux pieds, elle est fin prête pour tout donner à ses fans.

Son deuxième single, Sk8er Bol (prononcez Skater Boy), connaît actuellement un vrai succès de l’autre côté de l’Atlantique, et ne devrait pas mettre une éternité à faire de même sur le vieux continent. Pour ce qui est de ses amourettes, on ne lui connaît aucun preux chevalier. Au vu de sa nouvelle renommée, il devrait y avoir foule au balcon dans peu de temps Nommée cinq fois aux Grammy Awards cette année (elle n’a rien gagné I), Avril Lavigne devrait être en couverture du prochain magazine Rolling Stones pour ce mois de mars. Etant assez amateur de son physique et de sa musique, je ne peux que lui souhaiter une belle et longue carrière. Maintenant, seuls les dieux connaissent le futur, et vous savez comme moi que plus cachottiers qu’eux, y a pas.

Ce contenu a été publié dans Chanteuse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *